Le terrain d’exercices de troupes

Au nord de la ville de Magdeburg/ Saxe-Anhalt il y a la lande peu peuplée de Colbitz-Letzlingen. Depuis 1935, dans ce paysage des soldats furent préparés à des interventions de guerre, d’abord par la Wehrmacht hitlérienne, après par l’Armée Rouge, et aujourd’hui par la Bundeswehr et par des forces de l’OTAN.

Le «centre d’exercices de combat de l’armée» Gefechtsübungszentrum Heer (GÜZ) près du village de Letzlingen est, avec ses 232 km² et la technique employée, une des sites d’exercice de troupes les plus modernes du monde. Des «situations de combat», à pied ou avec des chars d’assaut, sont réalisées de manière vraisemblable et transmises à la centrale d’évaluation, contrôlées et évaluées. Presque chaque jour, quelques centaines de soldat(e)s y s’exercent pour leurs actions meurtrières partout dans le monde, en ce moment encore pour l’action en Afghanistan.

Avec soin et conscience on laisse le paysage avec peu de végétation, et on modèle des villages d’entrainement dans le style des territoires d’attaque. En ce moment, dans le centre nord de la place, on est en train de construire un aéroport de champ et la ville de combat “Schnöggersburg”; frais: ca. 100 Millons d’Euros. Là, il y aura des bâtiments, des immeubles, des rues, un tunel de métro, une zone industrielle… un objectif d’attaque qui peut exister partout, aussi en Allemagne.